samedi 16 mai 2009

vidange et 10 Conseils


Pourquoi la vidange est-elle une opération importante ?

La vidange est l’occasion de réaliser un ensemble de contrôles nécessaires à la bonne marche de votre véhicule et à la longévité de votre moteur. Il est important de changer régulièrement les filtres afin d'assurer une élimination correcte des impuretés contenues dans l'air, l'huile et le carburant. Un moteur mal entretenu s’encrasse et se détériore, ce qui réduit les performances de votre véhicule et augmente votre consommation de carburant.

Rien n'est plus facile qu'effectuer la vidange d'un moteur de voiture. Faux... En principe c'est une opération à portée de tous, mais il y a quelques erreurs à ne pas commettre. C'est une tâche salissante et potentiellement polluante à mener avec précaution si vous ne voulez recouvrir votre sous-sol d'une marée noire digne de l'Amoco Cadiz! Action.

1. Choisissez le bon kilométrage

Vérifiez dans le carnet d'entretien le kilométrage recommandé par le constructeur de votre véhicule. Cela varie habituellement de 10 000 à 15 000 km, mais jusqu'à 30 000km (avec de l'huile long life et un moteur conçu pour ce genre d'huile et d'espacement de vidange) pour des conditions "normales". En cas d'utilisation sévère (petits trajets, côtes à froid, autoroute à fond, embouteillages, tractage de caravane, etc) ces distances sont à diviser grosso modo par deux. Au delà de ce kilométrage "raisonnable", l'huile est fortement dégradée, ce qui accélère l'usure du moteur; sans pour autant le casser tout de suite. Le lubrifiant d'aujourd'hui est un produit à action différée. Quand on ne fait pas la vidange à temps, on paie "plus tard"....


2. Achetez une huile adaptée




Existe-t-il une mauvaise huile sur le marché aujourd'hui? Pas vraiment!! Tous les tests que nous avons effectués ainsi que le faible nombre de bielles coulées (très peu de réclamations) donnent à penser que même l'huile bas de gamme est déjà bien meilleure que le haut de gamme d'il y a seulement 15 ans. Les huiles se déclinent de la façon suivante: ACEA suivi d'une lettre "A" "B" ou "E" (essence/diesel/poids lourds) puis d'un chiffre de 1 à 3 (qualité) et enfin une année (date de mise en conformité du produit avec la norme). Attention, il y a une subtilité au niveau de la qualité. L'huile d'entrée de gamme est la 2. La 1 suit avec un additif supplémentaire pour les économies d'énergie et enfin la 3 représente le haut de gamme. Un nouveau pas a été franchi en diesel avec l'apparition de la qualité supérieure "4". Les normes VW, BMW, Mercedes ou Porsche sont des "plus" obtenus par l'huile à la suite d'essais constructeurs supplémentaires. Ainsi, les normes VW 505-01, VW 506-01 long life, sont des exigences VW pour les moteurs TDI à injecteurs pompe.

  • Les normes ACEA s'ordonnent de la même façon en diesel et en essence à savoir: 2-1-3 (bonne, bonne + économies d'énergie, haut de gamme).






















  • Question viscosité, respectez à la lettre la préconisation constructeur. Le premier chiffre correspond à la viscosité à froid, le deuxième à la viscosité à chaud. Plus le premier chiffre est petit (5 par exemple), plus l'huile est fluide. Plus le deuxième chiffre est grand (50 par exemple) , plus l'huile est visqueuse à chaud.


















Une norme internationale définit les différentes huiles par deux chiffres séparés par la lettre W (ex. 5W40) :
  • Plus le premier chiffre est petit, plus l’huile est fluide à froid.
  • Plus le deuxième chiffre est élevé, plus l’huile est visqueuse à haute température (climat chaud, conduite sportive).
3. Mettez des gants



















Vider l'huile usée du carter est une opération salissante. Impossible de
dévisser le bouchon sans se faire arroser les doigts de liquide noir et visqueux. Habituellement on réussit même à en faire couler le long de ses manches. Il faut donc se préparer. Un paire de gants jetables en cuir (protection thermique) ainsi que des gants de chirurgien en caoutchouc seront fort utiles.Adoptez, dans la même lignée, un vieux pantalon et un T-shirt qui ne craignent plus rien car l'huile fait de tâches difficiles à enlever. Disposez un grand carton sur le sol pour vous allonger et... en avant!


4. Achetez de bons outils

Procurez-vous un bidon spécial qui fait office d'entonnoir . Il vous faudra aussi une clef à sangle pour le filtre à huile et une clef à vidange avec embout carré . Préférez un outil de qualité afin de ne pas risquer d'arrondir le bouchon de vidange.




















La Cle
pour desserrer le bouchon de vidange .




























Une clef à filtre à huile à griffes de ce type fonctionne bien à condition
d'avoir un peu de recul.

























La clef à sangle est plus classique. Il faut bien serrer la molette pour que la sangle ne ripe pas sur le corps du filtre.





























Un autre type de clé à sangle, plus "automatique" que la précédente. Bien aussi mais il faut la place pour la manœuvrer... rare aujourd'hui: le moteur est plutôt tassé dans le compartiment.


5. Vidangez huile chaude


















Attention cependant: huile chaude ne veut pas dire bouillante. Or après 20 km de route à allure normale, l'huile monte bien au dessus de 70°C (dans ce cas, attendre au moins une demi-heure). Car à partir de 40°C, on se brûle. D'où la nécessité de porter des gants de cuir qui isolent suffisamment pour éviter un drame.

  • Vidangez bien à plat, et à chaud afin d'optimiser l'écoulement. Le but est de vider le mieux possible le carter pour éliminer au maximum tous les résidus en suspension dans l'huile.
6. Joint neuf obligatoire

Dévissez le bouchon de vidange situé au milieu du carter à l'aide de la clef carrée. L'huile coule. Avec un peu de chance, vous parviendrez à récupérer le bouchon sans qu'il tombe dans la bassine (sinon, bonne pêche; ferrez-le à l'aimant...). Essuyez-le et débarrassez-le de son joint écrasé, à l'aide d'un petit tournevis s'il est coincé. Au moment de revisser le bouchon de vidange sur le carter, utilisez impérativement un joint neuf (attention, on trouve des joints de 16, 18 ou 20 mm de diamètre selon les modèles). C'est une petite pièce en cuivre qui ne vaut pas plus de 50 cts €. Mais si vous remontez le vieux, ça va fuir


Avant de procéder à la vidange, assurez-vous que vous êtes bien en possession du joint neuf de la bonne taille. Sinon, mieux vaut remonter le vieux qu'un joint mal adapté. En cas de bouchon dont le carré est arrondi, procurez-vous en un neuf aussi...




























7. Un filtre à huile à chaque vidange

Il y a 20 ans, on conseillait de remplacer le filtre à huile toutes les deux vidanges. C'est une pratique néfaste que ne justifie pas l'économie d'un filtre soit 6 à 8 euros. L'huile gâtée que contient la cartouche pollue instantanément la nouvelle huile. Dans ces conditions, autant faire l'économie d'une vidange. C'est pour cette raison qu'il vaut mieux remplacer le filtre à chaque fois (essence ou diesel).

8. Serrez les bouchons

Après égouttage complet de l'huile sale, ne jamais oublier de remettre le bouchon de vidange. C'est une erreur classique qui se solde par le gâchis de deux litres d'huile neuve... On commence toujours un serrage à la main, pour ne pas risquer de foirer le taraudage surtout sur les voitures à carter en alliage léger (Alfa Roméo par exemple). Une fois l'écrou amené contre le carter, on peut utiliser la clef. Le serrage final doit être ferme sans pour autant exagérer. Il faut que le joint neuf s'écrase. C'est cela qui fait l'étanchéité. Une fois l'huile neuve versée, ne pas oublier non plus de refermer le bouchon de remplissage.




















Le bouchon de vidange qui se desserre est une plaisanterie qui coûte habituellement un moteur. Si l'huile part brutalement à pleine vitesse, on a pas le temps de s'arrêter. Serrez le bien. Assurez-vous aussi que le bouchon de remplissage est tourné jusqu'à sa butée


9. Versez proprement

Le plus simple, pour verser de l'huile neuve dans votre moteur est d'avoir recours à un entonnoir. Vous pouvez aussi couper en deux une bouteille plastique. Levez légèrement la jauge de niveau afin de favoriser un appel d'air. Cela aide bien la descente de l'huile. Passé 3 litres, vérifiez à la jauge jusqu'à obtention du niveau maxi. Puis, faites tourner le moteur au ralenti afin de remplir le filtre. Vous pouvez couper le moteur dès que le voyant d'huile au tableau de bord s'éteint. Laissez reposer dix minutes et faites une dernière vérification de niveau à la jauge suivie de l'appoint final. Attention: mettre, trop d'huile dans un diesel peut démarrer une réaction en chaîne d'autoconsommation. Le moteur part à fond en consommant son huile sans qu'on puisse l'éteindre, jusqu'à l'autodestruction. Sur un moteur à essence on peut abîmer les joints spis. Videz le trop rempli.


























Voici le geste à effectuer pour verser l'huile dans l'orifice et sans en renverser. Même sans entonnoir, avec un peu d'entraînement, vous n'en verserez pas un goutte à côté.


























Pour les maladroits, un entonnoir évite une pollution inutile.




























Profitez des gants et du chiffon pour nettoyer l'anse de la jauge de vérification.


























Remplissez jusqu'au niveau maxi de la jauge. Faites l'appoint après avoir mis le moteur en route pour remplir le filtre à huile.

10. Récupérez et recyclez l'huile


Attention à l'huile noire que vous avez récupérée. C'est un produit polluant qui ne doit pas trouver son chemin vers les nappes phréatiques. En aucun cas on ne jette l'huile de vidange dans la nature, les égouts ou même les poubelles.



video

Aucun commentaire: