jeudi 16 avril 2009

Frein de stationnement












Le frein de stationnement, frein de parking, plus communément appelé frein à main et brake à bras au Québec, sert à garantir l'immobilisation d'un véhicule à l'arrêt par l'action d'un levier. Il ne sert pas à freiner au sens de ralentir. Il permet essentiellement de laisser un véhicule en stationnement dans une pente, le moteur éteint.





Frein à main sur une Nissan Cube



Témoin indiquant que le frein à main est enclenché.

Le frein de stationnement, frein de parking, plus communément appelé frein à main et brake à bras au Québec, sert à garantir l'immobilisation



Principe

Le système du frein à main, pour fonctionner, utilise les organes alloués au système de freinage. Que ce soit à disque ou à tambour, le principe est de bloquer une ou plusieurs roues sur un même essieu, afin d'empêcher le mouvement rotatif, et donc le déplacement, du véhicule. Moins sollicité que le dispositif de freinage traditionnel, un simple cable permet d'actionner le dispositif. Dans le cas de frein à disques, des plaquettes viennents pincer les disques les empêchant de tourner, et sur les freins à tambour, les garnitures de frein (ou mâchoires) sont plaquées sur le tambour empêchant aussi leur rotation. Principalement présent sur les roues arrières, le frein à main peut être monté sur les roues avant. En général, il se commande en actionnant une poignée disposée entre les sièges avant d'une voiture, mais des variantes sont apparues des freins à main au pied (on actionne une pédale sur le plancher - chez Mercédes par exemple), au tableau de bord (comme sur les Citroën 2CV ou GS...). On trouve dorénavant des freins à mains automatiques qui sont commandés électriquement par exemple.

En cas de défaillance du système global de freinage, le frein à main peut alors, en tenant compte de son efficacité moindre, servir de frein de secours, pour stopper le véhicule, ou le ralentir.


video

Aucun commentaire: