lundi 4 mai 2009

Aide à la conduite

Une aide à la conduite est un système de sécurité active d'information ou d'assistance du conducteur pour éviter l'apparition d'une situation dangereuse risquant d'aboutir à l'accident.


Tout système allégeant et facilitant la tâche du conducteur peut être considéré comme une aide à la conduite. On utilise aussi parfois ce terme pour les systèmes adaptés à la conduite ferroviaire.

Dans l'automobile, si l'on s'en tient à la définition, voilà deux exemples simples :

  • direction assistée,
  • Boite de vitesse à changement de rapport automatique.

Néanmoins, il est d'usage de considérer plutôt comme aides à la conduite les systèmes :

  • ABS anti-blocage des roues
  • ESP contrôle de trajectoir
  • Régulateur de vitesse

  • Aide à la navigation par GPS
  • Avertisseur de déviation de trajectoire
  • Alerte de franchissement involontaire de ligne (AFIL)
  • Allumage automatique des feux de croisement
  • Détecteur de pluie (activation automatique des essuies-glaces)
  • Radar de recul (détection de distance arrière) parfois associé à une détection des obstacles à l'avant.


Si ces systèmes apportent une efficacité à la conduite normale, ils peuvent aussi être source de risques et contraires à la sécurité si :

  • leur interface est mal conçue et sollicite trop l'attention du conducteur,
  • leur fiabilité n'est pas suffisante,
  • si leur usage est détourné par le conducteur tenté d'augmenter sa prise de risques au volant (homéostasie du risque).



Aucun commentaire: